Carole Cornet

Qu’est-ce que le Kundalini ?

Certains l’appellent le « yoga de la conscience » ou « mère de tous les yogas ». Cette pratique existe depuis la nuit des temps, mais elle a été exportée aux États-Unis par le maître indien Yogi Bhajan à la fin des années 60.

Yogi Bhajan en a sélectionné les actions yogiques les plus efficaces qui distillent leurs bénéfices, quels que soient l’âge, la condition physique et le passé. Il s’est appuyé sur des méthodes utilisées depuis des milliers d’années dont les enseignements étaient réservés aux disciples spirituels engagés dans des monastères.

Cette technique, il l’a diffusée en Californie, à la fin des années 60, dans le but d’aider toute une génération d’Occidentaux, de jeunes hippies, carburant aux champignons hallucinogènes et au LSD en les convaincant que l’on peut accéder à un autre état de conscience, plaider pour la paix et l’égalité sociale de façon plus naturelle (programme SuperHealth, fondé en 1973, qui vaudra à Yogi Bhajan une reconnaissance du Sénat américain). Ces jeunes, comme beaucoup d’entre nous, cherchaient à l'extérieur ce que chacun possède pourtant à l'intérieur.

Le kuṇḍalinī yoga est un mot sanskrit qui signifie « énergie ». Cette énergie primordiale est présente en chaque être humain et évolue le long d'un canal principal (Suṣumṇā) situé dans la colonne vertébrale, au centre de la moelle épinière, depuis le sacrum jusqu'au sommet de la tête souvent représentée comme un serpent – symbole de la connaissance.

Comment se déroule un cours ?

Le kuṇḍalini yoga vise à l'éveil de la conscience du soi par la maîtrise de cette énergie, la kuṇḍalinī, par la pratique d'āsana (posture), de prāṇāyāma (techniques de souffle), de bandha (fermetures, contractions) et la récitation de mantra.

Le yoga Kundalini est une pratique codifiée. Il respecte donc un certain enchaînement durant chaque séance.

Une séance de yoga Kundalini dure en moyenne 1h-1h30 et s’ouvrira sur le mantra « Ong Namo Gourou Dev Namo » qui permet de se centrer sur soi. Ensuite vient l’échauffement constitué d’une série d’exercices respiratoires (prāṇāyāma). Vient ensuite le Kriya, une série d’exercices physiques vigoureux, spécialisée et ciblée donc chaque séance est différente de ce fait, suivie d’une relaxation et d’une méditation. La méditation peut se faire en position assise, debout ou encore en mouvement. Avec ou sans visualisation. Ces méditations sont également codifiées et doivent répondre à un thème particulier.

Un cours de kundalini yoga est une version miniature de la vie : des hauts, des bas, des résistances, du lâcher-prise, une pression parfois sur le corps ressemblant à celle qu’on ressent en traversant certaines épreuves de la vie, l’illumination lorsqu’on identifie enfin le blocage, la libération lorsqu’il se dissout sous nos yeux…

"En faisant scintiller notre lumière, nous offrons inconsciemment aux autres la permission d'en faire autant." - Nelson Mandela.

Petit conseil de moi à vous…

Le yoga Kundalini, comme beaucoup de choses dans la vie, ça se vit. Donc essayez un cours sans trop d’attentes et en étant le plus ouvert possible. Vivez cette expérience, sans trop réfléchir ni avant, ni à ce que vous « devez ressentir » ou à « ce que les autres ont ressenti », concentrez-vous sur vous et uniquement sur vous et lâchez prise.

Après, ça résonne en vous ou non… Ce n’est pas parce que certaines personnes s’éveillent avec le kundalini que tout le monde doit ressentir ou vivre la même chose. Nous sommes tous différents et il n’y a pas qu’une seule manière d’atteindre l’éveil… et heureusement !