China

8 Posts Back Home

la Grande Muraille

“Celui qui n’a pas gravi la Grande Muraille n’est pas un brave” dit le proverbe. En effet, la Grande Muraille est un passage obligé pour quiconque se rendrait en Chine. Avec sa démesure architecturale et sa beauté vertigineuse, La Grande Muraille symbolise la civilisation chinoise d’antan. Elle ondule sur 6 700 km d’ouest en est, des confins arides du désert de Gobi jusqu’à la passe de Shanhaiguan, où elle plonge dans le golfe de Bohai. C’était le jour après ma visite à la Citée Interdite. Il faisait une chaleur torride. On m’avait conseillé de réserver le trip vers la Grande Muraille à partir de mon Hostel. Il est vrai qu’ils organisent tous, différents tours touristiques à des prix plus qu’abordables. J’avais une amie qui s’y était rendue quelques mois auparavant. Elle m’avait raconté qu’elle était arrivée sur l’une des parties certes, en meilleur état, mais beaucoup plus visitée. Elle avait donc vu plus de touristes…

Beijing: La Cité Interdite

J’ai retrouvé ces photos en faisant un back up de mon ordinateur… Pour une raison que j’ignore, je n’ai pas encore parlé de Beijing (Pékin). Peut-être parce que pendant un long moment, je ne savais pas quoi en penser… J’ai été envahie de sentiments très partagés sur cette ville… Et pourtant aujourd’hui quand je regarde mes photos, j’y trouve plus de joie et de plaisir que peut-être à l’époque. Pour être tout à fait honnête, je venais de Shanghai après un vol assez chaotique (merci Air China). J’y séjournais 3 jours à peine. C’était donc mon Pékin Express. Je voulais absolument voir la Grande Muraille et la Citée Interdite. La Grande Muraille parce que c’est une des merveilles du monde et la Citée Interdite car petite j’avais été marquée par le film « Le Dernier Empereur ». Je ne me souviens plus de l’âge que j’avais, la première fois que je l’ai…

Goodbye Macau !

J’ai beau être super rigide au travail quand il s’agit de respecter des plannings autant dans ma vie privée et plus particulièrement ici, j’accumule les retards. Comme on dit, c’est le cordonnier qui est le plus mal chaussé ! Mais bon, j’avoue que je me laisse facilement déborder ces derniers temps. Depuis que je suis rentrée en Europe, j’ai l’impression d’être toujours en mouvement. J’ai tellement de choses à vous raconter et à partager mais il faut avant tout que je clôture le chapitre Macao pour pouvoir entamer le suivant… Aujourd’hui, je suis assez excitée de vous montrer ma première vidéo. La première vidéo que j’ai réalisée ! Et oui, c’est moi qui ait tout filmé, tout monté et tout et tout. Mea culpa, l’image tremblote souvent et plus je la regarde et plus je lui trouve des défauts… Mais ceux qui connaissent un peu ma vie là-bas, reconnaitront les endroits où…

Flower power

Me voilà revenue à mon pays natal depuis quelques jours. Oui, je suis partie de Macao le cœur un peu triste et l’avenir un peu flou. Les départs font partie apparemment de la vie d’expatriés ! Je n’aime pas les « au revoir » ça me déchire toujours un peu le cœur et en général je préfère les éviter… Mais avant de me lancer dans une tartine explicative sur le pourquoi du comment je suis partie… J’ai encore plusieurs petites choses à vous faire partager afin d’achever le merveilleux chapitre que fut Macao… du moins sur ce blog. Aujourd’hui, je vais vous parler de fleurs… Je me suis découverte une passion pour les fleurs. J’avoue qu’il y a encore quelques années, j’aimais les fleurs mais je n’éprouvais pas le besoin d’en avoir ou de m’extasier devant. Et puis, petit à petit les choses ont changé. Une amie « floral designer » m’a entrainée dans ses…

Macao: vue du ciel !

Aujourd’hui, on prend de la hauteur et on part découvrir Macao vu du ciel. Il est facile d’avoir une vue sur la ville étant donné les nombreux gratte-ciels qui la jalonnent. Je me rappelle la première fois que je suis arrivée à Macao, mon amie qui m’accueillait, habitait au 33ème étage d’un immeuble à Taipa. Lorsque je regardais par la fenêtre, j’en avais le vertige… et puis c’est comme pour tout, on s’y habitue. Je me suis rendue compte, il n’y a pas tellement longtemps que me retrouver en haut d’un gratte-ciel ne me fait plus rien… Je regarde simplement le paysage… J’ai donc fait une sélection de photos prises un peu partout dans la ville. Les trois premières ont été prises au phare de Macao (La Guia). Ce phare est situé à une hauteur de 91 mètres. Et voici le casino « Grand Lisboa » d’une hauteur de 261 mètres et…

Shanghai express

« Shanghaï, transformée, ce n’est plus la ville chinoise d’autrefois reliée par les canaux à la campagne confucéenne ». Paul Claudel. Shanghaï n’est certainement plus la ville d’autrefois mais elle en demeure néanmoins une ville fascinante et emplie de contrastes. Lors de mon premier séjour en Chine (il y a maintenant plus d’un an), je suis restée un peu plus de 2 jours dans cette métropole. Je partais de Hong Kong et j’allais à Pékin. C’était express, c’était Shanghai express ! J’ai marché comme une folle toute la journée pour capturer le plus possible d’images et embarquer le plus de souvenirs.  Quand on reste peu de temps dans une ville, c’est important d’essayer de s’en imprégner et, pour moi, de voir le plus possible afin d’avoir un aperçu général. J’ai aimé capturer ces deux femmes âgées en train de discuter. Je ne sais pas pourquoi les personnes âgées m’ont toujours émue, fascinée. J’aime…

Food street – Macau

Si un jour vous faites l’expérience de partir en Chine, quand vous revenez les images plein les yeux, l’esprit ailleurs, que vous commencez à parler des endroits merveilleux que vous avez pu découvrir, les sensations ressenties, les barrières de la langues, la culture si différente, … il arrivera toujours un moment où quelqu’un interrompra votre récit et vous posera, avec un air dégouté et les sourcils froncés, l’ultime question « Et tu as BIEN mangé en Chine ? ». Il faut savoir que les gens ont une image relativement « sale » de la Chine. Merci les médias ! Ils pensent qu’en Chine, on ne mange que du chien et du riz. Que c’est très sale et que si on résiste à la turista, on va probablement mourir de choléra, de typhoïde ou d’une hépatite A. La nourriture chinoise n’a absolument rien à voir avec celle qu’on peut trouver dans les restaurants chinois européens. Cette espèce de sauce gluante qui…

About me…

Après des études en communication – journalisme, j’ai travaillé durant quatre ans chez EURORSCG puis pendant deux ans dans un théâtre à Bruxelles comme chargée de communication. Un jour, j’ai décidé d’aller voir ce qu’il se passait dans le monde. Je suis devenue journaliste pour : le Petit Journal de Hong Kong, Femme Expat, le courrier du Vietnam, … Accro à l’écriture, au web et à la blogosphère, il me paraissait évident d’en faire mon métier. Je me présente : Moi, Carole Cornet, 36 ans, rédactrice web, copywriter, digital communication manager, bloggeuse invétérée, photographe à mes heures, curieuse de tout ce qui m’entoure et touche à tout. En tant que journaliste, j’ai une approche beaucoup plus centrée sur le contenu. Pour moi, il ne sert à rien de rédiger un texte si ce dernier n’apporte rien aux lecteurs. Trouver les mots justes et percutants, c’est le but que je vise…

Navigate