Travel

la Grande Muraille

“Celui qui n’a pas gravi la Grande Muraille n’est pas un brave” dit le proverbe. En effet, la Grande Muraille est un passage obligé pour quiconque se rendrait en Chine. Avec sa démesure architecturale et sa beauté vertigineuse, La Grande Muraille symbolise la civilisation chinoise d’antan. Elle ondule sur 6 700 km d’ouest en est, des confins arides du désert de Gobi jusqu’à la passe de Shanhaiguan, où elle plonge dans le golfe de Bohai. C’était le jour après ma visite à la Citée Interdite. Il faisait une chaleur torride. On m’avait conseillé de réserver le trip vers la Grande Muraille à partir de mon Hostel. Il est vrai qu’ils organisent tous, différents tours touristiques à des prix plus qu’abordables. J’avais une amie qui s’y était rendue quelques mois auparavant. Elle m’avait raconté qu’elle était arrivée sur l’une des parties certes, en meilleur état, mais beaucoup plus visitée. Elle avait donc vu plus de touristes…

Beijing: La Cité Interdite

J’ai retrouvé ces photos en faisant un back up de mon ordinateur… Pour une raison que j’ignore, je n’ai pas encore parlé de Beijing (Pékin). Peut-être parce que pendant un long moment, je ne savais pas quoi en penser… J’ai été envahie de sentiments très partagés sur cette ville… Et pourtant aujourd’hui quand je regarde mes photos, j’y trouve plus de joie et de plaisir que peut-être à l’époque. Pour être tout à fait honnête, je venais de Shanghai après un vol assez chaotique (merci Air China). J’y séjournais 3 jours à peine. C’était donc mon Pékin Express. Je voulais absolument voir la Grande Muraille et la Citée Interdite. La Grande Muraille parce que c’est une des merveilles du monde et la Citée Interdite car petite j’avais été marquée par le film « Le Dernier Empereur ». Je ne me souviens plus de l’âge que j’avais, la première fois que je l’ai…

Goodbye Macau !

J’ai beau être super rigide au travail quand il s’agit de respecter des plannings autant dans ma vie privée et plus particulièrement ici, j’accumule les retards. Comme on dit, c’est le cordonnier qui est le plus mal chaussé ! Mais bon, j’avoue que je me laisse facilement déborder ces derniers temps. Depuis que je suis rentrée en Europe, j’ai l’impression d’être toujours en mouvement. J’ai tellement de choses à vous raconter et à partager mais il faut avant tout que je clôture le chapitre Macao pour pouvoir entamer le suivant… Aujourd’hui, je suis assez excitée de vous montrer ma première vidéo. La première vidéo que j’ai réalisée ! Et oui, c’est moi qui ait tout filmé, tout monté et tout et tout. Mea culpa, l’image tremblote souvent et plus je la regarde et plus je lui trouve des défauts… Mais ceux qui connaissent un peu ma vie là-bas, reconnaitront les endroits où…

Flower power

Me voilà revenue à mon pays natal depuis quelques jours. Oui, je suis partie de Macao le cœur un peu triste et l’avenir un peu flou. Les départs font partie apparemment de la vie d’expatriés ! Je n’aime pas les « au revoir » ça me déchire toujours un peu le cœur et en général je préfère les éviter… Mais avant de me lancer dans une tartine explicative sur le pourquoi du comment je suis partie… J’ai encore plusieurs petites choses à vous faire partager afin d’achever le merveilleux chapitre que fut Macao… du moins sur ce blog. Aujourd’hui, je vais vous parler de fleurs… Je me suis découverte une passion pour les fleurs. J’avoue qu’il y a encore quelques années, j’aimais les fleurs mais je n’éprouvais pas le besoin d’en avoir ou de m’extasier devant. Et puis, petit à petit les choses ont changé. Une amie « floral designer » m’a entrainée dans ses…

Macau: best places

Et enfin la question récurrente pour les touristes ou les expats, quels sont les endroits à ne pas manquer, les bons petits restaurants, … Je dois avouer qu’à Macao, on mange bien et pas cher. Trois grandes tendances culinaires : la cuisine macanaise (savoureux mélange de chinois et portugais), la cuisine chinoise, la cuisine Portugaise. La cuisine chinoise est loin mais vraiment loin de celle qu’on peut trouver en Europe. Je la trouve vraiment savoureuse et relativement saine. N’hésitez pas à gouter les dumplings dans les boui-bouis ou encore une soupe de nouilles avec des raviolis. Si vous aimez les fruits de mer et le poisson : un de mes coups de cœur est un restaurant proche du Sofitel. Très très local avec les poissons dans les bassines à l’extérieur mais vous y mangez pour une pomme et une poire de délicieux crustacés. Il y a plusieurs restaurants portugais à Macao que j’adore :…

How to meet people in Macau?

Vous avez été nombreux à me demander « est-il facile de rencontrer des gens à Macao ? Et où ? » Ma réponse est… Ce n’est pas non plus très facile de faire des rencontres (surtout quand on est une fille) mais croyez-moi, on y arrive petit à petit… Je me souviens quand je suis arrivée à Londres, je voulais fuir les francophones pour parler le plus possible anglais et éviter ce que je connaissais déjà. Ici à Macao, il y a un très très grand problème de langue. Le cantonais ne ressemble en rien aux langues que nous avons l’habitude d’entendre ou de parler. La signification d’un mot peut être complètement différente selon l’intonation. Ainsi un même mot pourra avoir 5 ou 6 sens différent selon l’intonation. Bonjour la galère ! Quand aux Portugais qui sont à Macao, ils restent bien souvent entre eux. J’en fais une généralité mais j’avoue qu’il n’est pas…

MACAU: finding a flat

Vous avez été plusieurs à m’avoir envoyé des messages afin de me demander des infos, des bons plans ou encore mes impressions. J’essaye toujours de répondre mais j’avoue que parfois je me laisse déborder. J’ai donc décidé de rassembler ses questions courantes et d’y répondre sur le blog… En espérant que toutes ses informations puissent aider tous ceux et celles qui arriveront un jour à Macao… Nous allons commencer par la grande question : est-il facile de trouver un appartement à Macao ? Ma réponse est non ! Comme je suis sympa, je vais développer et vous donner des conseils. Conseil n°1 : Avoir de la patience et prendre du Xanax ! Comme toujours cela dépend de votre budget, si vous êtes seul ou si vous êtes accompagné. Ce que je veux dire par là, c’est que si vous êtes seul, vous allez beaucoup plus galérer pour trouver un appartement « potable » que si vous êtes…

Macao: vue du ciel !

Aujourd’hui, on prend de la hauteur et on part découvrir Macao vu du ciel. Il est facile d’avoir une vue sur la ville étant donné les nombreux gratte-ciels qui la jalonnent. Je me rappelle la première fois que je suis arrivée à Macao, mon amie qui m’accueillait, habitait au 33ème étage d’un immeuble à Taipa. Lorsque je regardais par la fenêtre, j’en avais le vertige… et puis c’est comme pour tout, on s’y habitue. Je me suis rendue compte, il n’y a pas tellement longtemps que me retrouver en haut d’un gratte-ciel ne me fait plus rien… Je regarde simplement le paysage… J’ai donc fait une sélection de photos prises un peu partout dans la ville. Les trois premières ont été prises au phare de Macao (La Guia). Ce phare est situé à une hauteur de 91 mètres. Et voici le casino « Grand Lisboa » d’une hauteur de 261 mètres et…

Coloane – Macao

J’ai parfois envie d’échapper à la ville, de respirer l’air frais, de plonger mon regard dans l’étendue de la mer, d’enfouir mes pieds dans le sable … d’être tout simplement dépaysée sans devoir parcourir de nombreux kilomètres.  La ville vous fatigue souvent, vous maltraite surtout en été quand elle se remplie de touristes et qu’il y fait très chaud. Dans ces moments-là il est important de trouver une bulle d’oxygène, un moyen de se dépayser… J’ai toujours aimé la mer, j’ai toujours voulu vivre au bord de l’eau. A Macao, on trouve un endroit qui peut offrir tout cela à seulement 20 minutes en bus du centre : Coloane. Coloane est au Sud de Taipa, une île attachée à Macao.
 Après avoir été un port Portugais important, la région fut jusqu’en 1910 une base pour les Pirates (sans Johnny Depp). Coloane possède de vastes plages naturelles : Hac Sa Beach et…

Bali l’île des dieux

Bali est une destination qui me faisait fantasmer depuis quelques années. Macao – Bali c’est seulement qu’à 4h d’avion… Alors un long week-end en perspective et nous voilà à l’agence pour réserver le tout. Bon j’avoue qu’à force de voyager, je suis devenue un peu plus je m’en foutiste. Avant j’étais plongée dans mes guides et sur Internet pour avoir le plus d’informations possibles. Il fallait choisir le meilleur, ne pas se laisser avoir. Arrivée sur place, je ne lâchais pas mon guide ; quartier par quartier je détaillais ce qu’il ne fallait pas manquer. Ca a valu une scène mémorable avec un ex qui m’a prise pour une psychopathe lors d’un citytrip à Rome. A chaque fois qu’on arrivait dans un quartier, j’ouvrais mon guide et comptabilisais le nombre de points à voir (répertoriés sous forme de boules noires avec des numéros sur le plan du quartier) et on faisait…

Navigate