In my Iphone

En mai, fais ce qu’il te plait…

Mais que s’est-il passé ces derniers mois ? Faire de grandes balades dans Bruxelles et adorer ça. Profiter des premiers rayons de soleil et déprimer au retour de la pluie. Etre mal, être bien. Etre faible, être forte. Rire avec ses amies et se rendre compte de la chance de les avoir, rire avec ses collègues et se rendre compte de la chance de les connaître. Faire des soirées qui se terminent tard dans la nuit, faire des soirées comme une mamy… Avoir de grandes questions philosophiques et puis ne plus y penser. Se dire qu’on est bien. Procrastiner des choses au lendemain, puis au surlendemain… Travailler, travailler, avoir des nouveaux projets –j’aime bien les nouveaux projets. Passer du temps sur les réseaux sociaux… Réfléchir à ses vacances en se disant que septembre est loin… Penser à prendre des cours de photo et y penser toujours… Etre super active et puis…

Happiness therapy

Hello les amis, Et voilà encore une année qui vient de se terminer. Une année à la fois douce et violente. Une année où on a vu le monde basculer et puis se relever. Une année teintée d’atrocités sans nom mais aussi de grands gestes d’amour et de solidarité. Personnellement, je préfère me souvenir des sourires que des larmes ; de la solidarité que de la terreur ; de l’amour au lieu de la haine ; … Car après tout, n’est-ce pas cela la vie ? Avoir la capacité de se relever et de continuer ? Nous ne pouvons pas tout contrôler, tout gérer, tout décider…et quand quelque chose d’affreux arrive, nous pouvons soit le subir, soit essayer de lutter contre (mais à quoi bon?), soit nous pouvons essayer de réagir du mieux qu’on peut. Mon professeur d’anglais m’avait un jour dit cette phrase que j’avais adoré « Shit happens ! But the most important is how you deal with…

When winter comes… In my phone…

 J’ai déserté cet espace pendant un certain temps alors que j’étais animée des meilleures intentions et projets divers. Que s’est-il passé ? Je ne vais pas rentrer dans les détails de peur de sombrer dans un texte digne d’une tragédie grecque mais on peut dire que la vie m’a un peu malmenée ; plus exactement mes proches avec des conséquences sur moi. Je ne sais pas pourquoi pendant cette période un peu folle où les malchances s’accumulaient, j’ai pris soudain conscience que c’était contagieux. Quand je discutais avec des amis, j’avais l’impression que tout le monde se ramassait un condensé de pots pourris et pas de ceux qui sentent bons… J’avais l’impression que tout le monde était déprimé, que tout le monde allait mal. Arrivée aux fêtes, j’avais tellement le mauvais esprit que je voulais tout simplement les passer dans mon lit, sous ma couette, à dormir. Dormir pour que cette période…

Summer Time…

J’espère que vos vacances se sont bien passées et que vous débordez d’énergie pour la rentrée… J’avoue que mon été fut assez riche en émotions. Un doux mélange de tristesse à devoir quitter Macao, d’anxiété de ne pas savoir où aller et de joie de revoir tous les amis et la famille. Ca n’était pas évident de se décider: partir ou rester… Et puis finalement quand on ne sait pas où aller, il vaut mieux parfois rester là où on se trouve. Nous avons finalement opté pour Bruxelles capitale du pays du chocolat, de la bière et bien sur des spéculoos.  Mon blog va donc adopter la « Brussels life » et je reviendrai vers vous avec une multitude d’articles et de sujets aux accents bruxellois. En attendant, je vous laisse un petit condensé de mon été entre Bruxelles, Les Vosges et le Sud de la France… Bonne rentrée à tous !!! …

Sweet last months…

Oh la la mes loulous, nous sommes déjà au mois de mai et je n’ai pas vu le temps passer ! Mais d’ailleurs que s’est-il passé depuis janvier… Il y a eu de bonnes nouvelles et des moins bonnes. Il y a eu des éclats de rires mais également des larmes. Il y a eu des remises en questions et des hésitations mais aussi des certitudes et des actions. Il y a eu de la colère et de l’injustice. Il y a eu de l’amour et de l’amitié. Il y a eu des rencontres et des départs. Il y a eu des dîners qui se prolongent tard dans la nuit et des conversations joyeuses. Il y a eu comme toujours trop projets et trop d’envies. Il y a eu aussi comme toujours pas assez de temps pour tous les réaliser… Il y a eu du soleil et des grands cieux bleus et Il y a eu de la…

Sweet January…

Bon alors que s’est-il passé en ce mois de janvier et février ? Reprise du boulot, migration de mon blog, articles, interviews, emails, balades, Chinese New Year, dîners entre copines, cheese and wine –j’aime trop ça !- écouter, parler, rire, pleurer, s’inquiéter, relativiser, penser à soi et puis s’oublier, penser tous les jours très fort à d’autres loin de moi et proches de moi. Donner, recevoir, partager, s’émouvoir, rire à en pleurer, glander – j’aime bien aussi ça- vouloir aller à Hong Kong et reporter d’une semaine et puis encore d’une autre, avoir la flemme, profiter du beau temps, se dire qu’on a de la chance et puis oublier, … Avoir chaud, avoir froid… Etre blessée, avoir mal, penser à tout plaquer, puis renoncer et tenter d’oublier… Aller chez le coiffeur, y retourner une semaine après pour tout changer, surfer sur les réseaux sociaux, faire des découvertes, penser à s’inscrire à une…

Navigate