New York, vue du ciel

Aujourd’hui, je vous parle de mon voyage à New York, la fameuse « Big Apple ».
New York est une ville que j’ai longtemps fantasmée.

   New York

Pendant des années, je n’ai accumulé avec elle que des rendez-vous manqués.
Je devais y aller, il y a 10 ans avec mon ex compagnon. Puis nous nous sommes séparés.
Pour mes 30 ans, on m’avait organisé une cagnotte pour y aller et j’ai finalement délaissé New York pour un autre voyage.
Il y a 5 ans, j’avais mes dollars, j’avais trouvé un vol… j’ai skypé avec une amie vivant à Macao qui m’a dit « Pourquoi tu irais seule à New York ? Viens me voir en plus je suis en vacances pendant 10 jours, on pourrait visiter la région et après tu pourrais visiter d’autres endroits en Chine ». J’ai donc échangé mon vol New York contre Hong Kong sans savoir que je m’embarquais à ce moment là pour une autre histoire. Les années passées à Macao m’ont fait voyager en Asie. L’Amérique me paraissait de plus en plus en loin…
Je suis rentrée de Macao, me suis réinstallée à Bruxelles, j’ai remis ma vie « belge » en marche… Puis New York s’est rappelé à moi telle une évidence…Cette fois, j’allais rencontrer cette ville où tout semble possible, cette ville qui ne dort jamais, cette ville qui inspire tant d’artistes…

New YorkNew York

Etre à New York, c’est un peu comme si vous vous baladiez dans un décor de film ou de cartes postales…mais en mieux.

J’avoue qu’avant de partir, j’avais quelques inquiétudes. J’avais peur d’être oppressée, de ressentir le stress d’une grosse métropole, je n’avais pas envie de voir les gens désagréables car bouffés par une ville… J’ai été agréablement surprise.

La hauteur des immeubles ne vous oppressent pas car les rues sont suffisamment larges, ce qui vous donnent des perspectives et tout l’espace suffisant pour respirer…

Les new yorkais sont charmants. Toujours souriants dans les magasins, toujours prêts à entamer la conversation, … Vous déployez votre plan et un new yorkais s’arrêtera pour vous aider spontanément.

New York New York New York

Ce post sera scindé en 3 parties.

La première sera exclusivement réservée à New York vue du ciel…
La deuxième, un petit best of de ces jours passés dans la ville avec quelques conseils
Et enfin la troisième vous présentera un focus sur le street art

New York vue du ciel :

J’avoue avoir une grande passion à prendre de la hauteur et admirer une ville. Du coup, j’ai testé l’Empire State Bulding, le One World Trade Center et le Rockefeller Center. De tous, c’est l’Empire State Bulding qui m’a le plus déçu… Du Rockefeller vous aurez une vue moins haute certes, mais beaucoup plus attractive, puisque vous aurez d’un côté la vue sur L’empire State et de l’autre sur Central Park. Du haut de son 107ème étage le One World Trade Center (One World Observatory) vous offrira une vue imprenable depuis le sud de Manhattan.

New York New York  New York

As much as its skyline has been photographed, New York is a city fetishtically shown from above, by both the media and artists… We need to get on top to get perspective, to lose perspective, to feel in control, to feel awed, to feel free as the camera flies over the top of the Chrysler building”.

Traduction: de la même façon que sa “skyline” est énormément photographiée, New York est une ville que l’on aime beaucoup montrer d’en haut, que ce soit les médias ou les artistes. On a besoin d’aller au sommet pour obtenir une perspective, pour perdre la perspective, pour se sentir en contrôle, pour se sentir intimidé, pour se sentir libre comme l’appareil-photo vole au-dessus du Chrysler buidling.”

Stacia J. N. Decker (2009)

Leave A Reply

Navigate