The Little Green Shop

The little Green Shop

The Little Green Shop est un joli endroit, un joli concept.

Situé au rez-de-chaussée d’une maison bruxelloise, The Little Green Shop est une boutique de fleurs qui vous propose des lunchs, une jolie carte de thés et de délicieux desserts. J’aurais pu vous parler de cet endroit raffiné où on finit par s’y sentir un peu comme chez soi… Mais derrière chaque joli concept se cache des personnes et beaucoup de travail. Pour The Little Green Shop, il s’agit de Sarah et Nicolas, un duo dans la boutique comme dans la vie.

J’aime les gens qui ont le courage un jour de tout quitter pour recommencer, j’aime les gens qui poursuivent un rêve et se battent pour le réaliser…

Conversation avec Sarah pendant que Nicolas veillait au grain.

The little Green Shop

Comment le concept est-il né ?

En une soirée (rire)… Nicolas travaillait dans le social et moi je travaillais comme styliste dans un magasin. Nous n’étions pas du tout épanouis dans nos boulots respectifs. Notre passion pour les plantes, le jardinage, les fleurs, le thé nous réunissait. Notre salon est entouré de plantes…comme un jardin d’hiver. Un soir, on a cherché ce qu’on pouvait bien faire et l’idée de ce prolongement de notre salon, ouvert à tous est venue…un peu comme une évidence. Un endroit entouré de plantes et de fleurs pour déguster un thé, manger une part de gâteau ou luncher. Un magasin proposant des compositions originales de fleurs et des plantes en tout genre…

The little Green Shop

Ca doit être un peu effrayant de se jeter à l’eau et de créer un endroit si particulier ?

Oui et même encore maintenant ça reste effrayant (rire) ! C’est toujours les montagnes russes émotionnelles.
Surtout que quand on a commencé à mettre les choses en place, à aller à la banque, à discuter du projet avec un comptable,… ils nous ont tous ri au nez. Je ne sais pas…personne n’y croyait excepté nous. Ils nous prenaient pour des « bobos green » (rire).

The little Green Shop

L’opinion des gens a du changer depuis, non ?

Oui on a ouvert, il y a plus d’un an maintenant. Et on peut dire que ça fonctionne très bien. Je crois que ce sont les lunchs qui nous ont fait connaître. Aujourd’hui, la partie « fleurs » a bien décollé. On a beaucoup d’habitués qui viennent les weekends pour un bouquet parce qu’ils ont vu les photos sur Facebook. C’est génial ! J’adore ! Nous faisons les mariages également. J’adore styliser les fleurs pour un décor. Je le fais aussi au cinéma, on me surnomme « The Green Stylist » (rire).

The little Green Shop

Lors de l’interview avec Malak de Pop and Soda, elle nous expliquait qu’elle comptait organiser un atelier avec vous. C’est quelque chose que vous souhaitez développer sur du long terme ?

Oui… Mais vous savez, on a toujours des tonnes d’idées et jamais assez temps (rire) ! Les journées sont très longues et même à la maison le boulot nous suit. Donc il faut faire des choix et accepter qu’on ne peut pas tout faire…malheureusement (rire).

The little Green Shop

C’est quoi une journée type pour The Little Green Shop ?

Débout à 4h30 pour le marché aux fleurs. On arrive au shop vers 8h. On nettoie les fleurs et les plantes et puis on commence la mise en place pour le lunch. On prépare le potage, les gâteaux, … Et puis je me mets derrière les fourneaux. L’après-midi, ce sont les clients pour le tea time et en fin de journée ce sont les bouquets de fleurs que les gens achètent en sortant du travail. Et à 19h, on ferme. On avait pensé à rester ouvert les soirs mais je pense que je ne tiendrais pas le coup (rire) !

The little Green Shop

Que pouvons-nous vous souhaiter pour la suite ?

Ah je crois que nous n’avons pas la même vision Nicolas et moi (rire). Mais je dirais commencer par engager du personnel. Il va nous falloir une cuisinière pour s’occuper des lunchs et des brunchs le weekend. Ce qui est assez compliqué en fait car je cuisine par instinct donc je ne sais pas expliquer.

The little Green Shop

Vous n’avez jamais suivi de formation pour la cuisine ?

Non pas pour la cuisine… Les fleurs oui… Mais la cuisine c’est vraiment de l’instinct en fonction de ce que le jardin nous procurera…mais le jardiner c’est Nicolas qui s’en occupe donc la majeure partie des légumes dépendent de lui (rire) !

The little Green Shop The little Green Shop

The little Green ShopThe little Green Shop The little Green Shop The little Green Shop The little Green Shop

Plus d’info :
Facebook : The Little Green Shop
190, Chaussée d’Alsemberg 314, 1190 Forest
02 218 11 21

Leave A Reply

Navigate