Happiness therapy

Hello les amis,

Et voilà encore une année qui vient de se terminer. Une année à la fois douce et violente. Une année où on a vu le monde basculer et puis se relever. Une année teintée d’atrocités sans nom mais aussi de grands gestes d’amour et de solidarité.

Personnellement, je préfère me souvenir des sourires que des larmes ; de la solidarité que de la terreur ; de l’amour au lieu de la haine ; …

Car après tout, n’est-ce pas cela la vie ? Avoir la capacité de se relever et de continuer ?

Nous ne pouvons pas tout contrôler, tout gérer, tout décider…et quand quelque chose d’affreux arrive, nous pouvons soit le subir, soit essayer de lutter contre (mais à quoi bon?), soit nous pouvons essayer de réagir du mieux qu’on peut.

Mon professeur d’anglais m’avait un jour dit cette phrase que j’avais adoré « Shit happens ! But the most important is how you deal with that ».

Rester positif et faire du mieux qu’on peut avec les cartes qu’on a ou qu’on aura. Essayer de trouver la paix intérieure quand tout s’agite à l’extérieur… et peu importe les moyens utilisés et les moyens qu’on se donne…et surtout donner… Donner du temps, de l’amour, des sourires, des bonjours, … Donner, donner et vous recevrez. Ne pas attendre pour dire aux gens qu’on aime qu’on les aime. Lâcher prise face aux situations trop complexes. Savoir rire de tout et surtout de soi-même. Savoir s’émerveiller de petites choses… Et continuer d’avancer…

Car au bout du compte, dans un an… On aura vécu de belles choses, évidemment, et des choses plus difficiles. Mais on se souviendra avec fierté comment nous nous sommes relevés à chaque fois que nous sommes tombés…ce qui donnera plus de saveur aux moments de bonheur

Leave A Reply

Navigate