A walk through Macau…

Aujourd’hui, je vous emmène faire une balade dans Macao un peu plus touristique que la précédente.

Il s’agit de vous faire découvrir (ou redécouvrir) le quartier de Senado Square (Saint-Malo pour les locaux). Toujours bondé, ce quartier est relativement horrible à parcourir en journée. Les touristes s’y bousculent en marchant lentement de droite à gauche, s’arrêtant pour déguster un biscuit, sans regarder qui est derrière.

En fin de journée, déserté par ses nombreux badauds, ce lieu révèle pour moi sa véritable magie. Les ruines de la Cathédrale en hauteur offre un spectacle calme et emprunt de nostalgie… Le reflet d’une époque où le Christianisme brillait à travers le monde.

L’église Mère-de-Dieu fut construite à la fin du XVIe et début du XVIIe siècle, elle fut ravagée par un incendie en 1835. Il n’en restera que la façade en au haut d’un l’escalier de 68 marches. Elle fut classée en 2005 au Patrimoine mondial de l’humanité (UNESCO).

Certains après-midis, au pied des marches des ruines, on peut y voir de jeunes gens accomplir la danse des dragons. Cette danse ancestrale demande de la force, de l’habileté et de l’endurance. Les pas ressemblent aux mouvements des arts martiaux. C’est assez impressionnant ! Le tout accompagné de musique traditionnelle chinoise.


Classée également par l’UNESCO, Senado Square, la “Grand Place” de Macao attire également les foules. Avec ses immeubles typiquement Portugais, sa vieille poste et son église Saint-Dominique, cette place aux pavés noirs et blancs vous emmènera jusqu’aux ruines.

Pour chaque fête, chaque événement, on l’a décore et elle se transforme au gré des saisons. Pour moi, c’est une place aux multiples facettes. Toujours la même mais toujours différente…


“Puissent vos paroles être parfumées comme l’encens !”
. Confucius.

C’est une chose que j’adore ici ! L’odeur de l’encens. L’Asie est pour moi un voyage d’odeurs si différentes et si particulières.

Chaque façade d’immeuble ou de maison aura un petit endroit pour brûler de l’encens ou un petit autel pour faire des offrandes. Ici brûler de l’encens, est un rituel quotidien. On en brûle chez soi, au temple au moins une fois par moi. Il calme les Esprits et les satisfait.

C’est la cours d’une école. J’aime cette touche contemporaine et colorée qui surgit au détour d’une ruelle.

Cette photo m’a amusée… « Don’t put your garbage here » et quelqu’un y laisse sa bouteille en plastique ! Anarchisme quand tu nous tiens 🙂

Et voilà…La balade se termine… J’espère qu’elle vous aura plue…

Rentrez-bien !

Leave A Reply

Navigate