Food street – Macau

Si un jour vous faites l’expérience de partir en Chine, quand vous revenez les images plein les yeux, l’esprit ailleurs, que vous commencez à parler des endroits merveilleux que vous avez pu découvrir, les sensations ressenties, les barrières de la langues, la culture si différente, … il arrivera toujours un moment où quelqu’un interrompra votre récit et vous posera, avec un air dégouté et les sourcils froncés, l’ultime question « Et tu as BIEN mangé en Chine ? ».

Il faut savoir que les gens ont une image relativement « sale » de la Chine. Merci les médias ! Ils pensent qu’en Chine, on ne mange que du chien et du riz. Que c’est très sale et que si on résiste à la turista, on va probablement mourir de choléra, de typhoïde ou d’une hépatite A.

La nourriture chinoise n’a absolument rien à voir avec celle qu’on peut trouver dans les restaurants chinois européens. Cette espèce de sauce gluante qui enrobe tous les aliments, le mélange de sucré salé avec la sauce aigre-douce et les morceaux d’ananas ne m’ont d’ailleurs jamais conquise.

La nourriture à Macao et Hong Kong est saine. Vu la localisation géographique, on mange beaucoup de fruits de mer, de poissons, … Les fruits et légumes ont les mêmes saveurs que tous les fruits et les légumes qui ont grandis au soleil.

Et sur le pouce ?

Sur le pouce, c’est évidemment très différent qu’en Europe. Contrairement à Hong Kong, où vous trouverez facilement des sandwichs et des salades, à Macao c’est déjà plus rare.

Par contre, il y a ce que j’appelle « les trucs bouillis » (parce que je ne sais pas comment on dit) dont je suis complètement fan. Le principe est assez simple, vous choisissez ce que vous souhaitez manger parmi un vaste choix de légumes, de fruits de mer, de saucisses, boulettes, nouilles et autres, vous le donnez à la madame (appelez-la “leung loi” qui veut dire “jolie dame” en cantonais si vous voulez un sourire) qui travaille là et hop elle met le tout dans l’eau bouillante (ou souvent une sorte de bouillon). On attend quelques instants, la madame sort votre nourriture, l’égoutte, la met dans un petit plat et ajoute une sauce épicée ou non.

J’adore les différents champignons chinois et coquillages qui y sont proposés.

Vous trouverez ces petites échoppes de « bouillis » un peu partout dans Macao. C’est pratique et ce n’est pas cher environ 30 MOP (soit +/-3 €)…

Alors bon appétit ! 

Photos et texte: @Carole Cornet

Leave A Reply

Navigate